Attention ce site a une meilleure visibilité en mode paysage.


Baba Yaga

Avec Anne Borlée et Gilles Kremer

Une plongée dans un univers étrange, sombre, sauvage…
Une rencontre entre terreur et réjouissance.
Une traversée sur les Terres sacrées de la Grande Sorcière.


C’est la nuit. Une jeune fille tremblante, Wassilissa, s’engouffre dans une immense forêt tissée de peurs et de menaces.
Dans sa poche, sa poupée fétiche qui attend.
Dès qu’elle l’évoque, la poupée lui murmure son rêve, la guide sur ces terres inconnues, jusqu’au jardin fantasmagorique de cette femme brutale, étrange, puissante, appelée BABA YAGA.
Mais où est le véritable cauchemar ? La maison que Wassilissa quitte ou l’antre mystérieuse et effrayante de cette femme aux 1000 visages, aux 1000 humeurs ?
Commence alors l’histoire d’une rencontre, celle d’une jeune fille avec une femme de pouvoir.
La confrontation entre l’innocence, l’intuition et la puissance.
L’histoire d’une transmission.
Une épopée terrorisée et amusée, grave et rieuse, délirante et surréaliste, qui mènera l’héroïne vers sa propre destinée…
Inspiré du conte traditionnel russe “Wassilissa-la-très-belle”, Baba Yaga vous emmène dans un récit imaginaire porté par la parole de la conteuse, une narration épique et fantastique, avec un univers musical rythmé et évocateur. Une imprégnation esthétique qui ouvre les portes du monde onirique !

Le projet
Le projet "Baba Yaga" est au carrefour d’un questionnement qui me poursuit depuis de nombreuses années avec ma pratique artistique de conteuse. Femme, artiste, mère de 3 filles, je me questionne depuis mon enfance à propos de la place ambivalente de la femme dans notre société, dans notre monde. Dans ma lecture du conte initial, la vie de Vassilissa, l'héroïne, a sombré, elle est anéantie, vide, son feu intérieur est éteint. Elle s'est retrouvée dans les fils de la manipulation psychique, de la violence sourde, qui la poursuivent à travers des voix mauvaises qui hantent son esprit et l'obligent à la fuite. Sa seule compagne dans cette errance est sa poupée fétiche, transmise de mère en fille, cette petite voix qui guide, qui sait, qui accomplit l'impossible. L'incarnation de la seule chose qui nous reste quand on n'a plus rien : l'intuition. Encore faut-il s'autoriser à l'entendre, la nourrir, la laisser émerger... Mon souhait est de créer un spectacle qui questionne les spectateurs autour de la nature féminine sous des aspects à mon sens peu traités, c'est-à-dire, d'un point de vue sacré et archétypal ; questionner l'ambivalence inscrite au cœur de nos représentations de ce qu’est la féminité, de ce qu'est la Femme et ses potentiels. C’est pourquoi la forme que prendra ce spectacle appartiendra à la fois au conte, au rite et à la poésie. Ce spectacle s’adressera avec une attention toute particulière aux adolescents, pour les accompagner dans les questionnements liés au passage d’un âge à l’autre. Le spectacle Baba Yaga porte un double message qui se répond, de loin ou de près. Il est à la fois une volonté de nourrir la conscience et contribuer à la réhabilitation de la Sorcière comme écho à l'archétype du féminin sacré. Il est aussi l'éloge de la non-fatalité, de la traversée des épreuves, de la résilience. Avec l'envie de questionner la nécessité à donner de la valeur à sa voix intérieure auprès d'un public qui marche vers l'âge adulte, l'autonomie, les prises de décisions conséquentes.



Réservation

samedi 10 mars 2018 à 20:00

Voir >


Centre Culturel des Roches de Rochefort

Copyright © 2015 Centre Culturel des Roches de Rochefort. Tous droits réservés.

Rue de Behogne,5 5580 Rochefort
ccr.rochefort@skynet.be Téléphone 084/22 13 76 Télécopie : 084/43 36 76