0

Au pied des murs

Réflexions autour des murs visibles et invisibles qui nous séparent les uns des autres

Un projet proposé par la Maison de la Laïcité de l’arrondissement de Dinant

A l'occasion des 30 ans de la chute du mur de Berlin (9 novembre 1989), l’objectif est de sensibiliser à la tolérance et la diversité culturelle, à travers la thématique des MURS : murs visibles érigés partout dans le monde et murs invisibles qui nous séparent les uns des autres. Entre souvenir, commémoration et actualité : qu’en est-il aujourd’hui des murs ? Ceux qui s’écroulent, ceux qui s’érigent partout dans le monde ? Ceux qui ne se voient pas mais pourtant divisent, ceux que certains tentent par tous les moyens de franchir… Ceux que nous portons en nous…

Du mardi 5/11 au vendredi 08/11

Frontières
Musée  National de l'Histoire de l’Immigration de Paris
Cette exposition présente quelques clés de compréhensions pertinentes, à la fois historiques et géographiques, dans un récit mêlant la grande Histoire des migrations, la géographie des frontières, les témoignages de la traversée, et la sensibilité du regard artistique.

À travers de nombreux éléments, dont des récits et des photographies, cette exposition interroge sur la notion de frontière. En effet, la construction de la muraille de Chine ou du mur d’Hadrien montre que l’Homme s’est très tôt préoccupé de définir et de délimiter son territoire. L’exposition effectue un retour historique sur les évolutions contemporaines des frontières dont certaines ont disparu alors que d’autres se sont renforcées ou renouvelées. À l’heure de la mondialisation, « Frontières » s’intéresse aux rôles et aux enjeux actuels de ces limites.

Mardi 5/11 à  13h15 et à 20h - cinéma

Ballon : Le vent de la Liberté
De Michael Herbig, Allemagne, 2019 
1979. En pleine guerre froide, deux familles ordinaires d'Allemagne de l'Est rêvent de passer à l'Ouest.
Leur plan : construire une montgolfière et survoler la frontière.
Une histoire incroyable. Une histoire vraie.

Tous avaient des raisons différentes de vouloir quitter l’Allemagne de l’Est; le manque de liberté d’expression pour Peter Strelzyk, le fait de ne pas avoir pu choisir ses études pour Günter Wetsel, Petra Wetzel voulait retrouver sa mère malade de l’autre côté du mur et Doris Strelzy restait marquée par l’emprisonnement de son jeune frère suite à une tentative d’évasion. Récit d’une incroyable aventure, ce film est également une peinture de l’Allemagne de l’Est des années 70.

Gratuit

Et aussi, pour prolonger cette thématique
> Samedi 23/11 à Lessive Concert + repas Au profit de l'ONG Villages pilotes




Réservation