0

NinaLisa

Musique-Jazz/théâtre
De Thomas Prédour et Isnelle da Silveira.
Mise en scène : Thomas Prédour
Avec : Dyna, Isnelle da Silveira et Charles Loos (piano).
Conseiller à la mise en scène : Gabriel Alloing.
Dramaturgie : François Ebouele.
Scénographie : Cécile Balate.
Construction des décors : Mario Bonatto, Quentin Gubin, Capucine Zumbrunn et Cécile Balate.
Lumière et vidéo : Benjamin Struelens.
Costumes : Judith Van Parys.
Conseiller chorégraphies : Serge Aimé Coulibaly.
Peintre : Alix Philippe.


Au Festival d’Avignon 2019 !

D’abord la lumière, tamisée et des notes qui s’élèvent du piano, comme un prélude invitant à se laisser embarquer dans le dernier tourbillon de la vie de Nina Simone. Enfin, une voix, celle de sa fille Lisa, qui s’impose doucement, jusqu’à vous faire frissonner. C’est ainsi qu’on s’immerge, envouté.es, dans l’histoire, leur histoire.

Un concert-dialogue entre une mère Nina Simone et sa fille Lisa, devenue également chanteuse, dans lequel il sera question d’amour, de haine, de lutte pour les droits civiques, d’hommes, de jazz, de féminisme, de transmission et de musique classique.

Relations compliquées, passionnées, c’est un torrent de vie chahutée qui coule chaque jour entre la mère et la fille, un torrent d’amour. Pendant les années de tournées de Nina, Lisa a posé un voile sur les absences, sur sa souffrance et le manque de joies. Aujourd’hui, elle a trouvé le moyen de sourire et est heureuse. Elle chante.

« JE SUIS TA FILLE, J’AURAIS TELLEMENT VOULU QUE TU SOIS MA MÈRE »

Presse
"...Deux chanteuses dotées d’une présence vocale et physique impressionnante et capables d’être les comédiennes qui disent avec justesse un texte épousant des émotions panachées, entre rancœur et tendresse, entre colère révoltée et mélancolie, entre tristesse infinie et joie de vivre, écartèlement lorsqu'il faut choir entre défense d'un peuple et amour maternel..."
Coup de coeur de Michel Voiturier  - RUE DU THEATRE -  Publié le 14 juillet 2019

"Du grand art, et par-delà nos deux comédiennes époustouflantes, toute l'équipe des Théâtres d'Outre-Mer. Du haut vol : au piano, Charles Loos signe un accompagnement jazzistique magistral, Thomas Prédour une mise en scène rigoureuse et pleine de trouvailles (décor épuré, ombres chinoises, danses, images d'archives), et François Ebouele un texte racontant nos héroïnes telles qu'elles sont et non comme elles devraient être." Didier Blons - Radio Albatros (Le Havre) - Publié le 16 juillet 2019



Prix plein : 15€ ou 13 Ch. Culture | Etu. et dem. emploi : 10€ ou 8 Ch. Culture | Article 27 : 1,25€ | Abonné : 13€

En partenariat avec le Petit Théâtre de la Grande Vie de Forzée et le CID de Rochefort dans le cadre de la Journée Internationale pour les des Droits des Femmes.




Réservation

vendredi 6 mars 2020 à 20:00